Formation

Diplôme d’Etat – 300 ECTS

4 ans d’études post sélection universitaire

Alternance théorie et pratique

La mission des formateurs consiste à former des professionnels autonomes capables d’identifier et proposer des solutions thérapeutiques face aux déficits, incapacités et restrictions d’activité des personnes qui leur sont confiés en rééducation. Ils doivent aussi être capables d’appréhender les données environnementales et leurs liens de dépendance, de manière à élaborer un diagnostic masso-kinésithérapique précis.

La formation doit stimuler les capacités réflexives et d’analyse de l’étudiant mais aussi ses capacités d’agir en développant une dextérité technique aboutie, garante de la sécurité des patients qui leur sont confiés.

Enfin elle doit permettre à l’étudiant de développer ses compétences diagnostiques et relationnelles.

En fin de formation, le futur professionnel devra être capable :

  • d’évaluer la situation clinique pour laquelle a été prescrite son intervention,
  • d’établir un diagnostic masso-kinésithérapique (DMK) précis lui permettant d’élaborer un programme de rééducation avec des objectifs hiérarchisés,
  • de choisir et mettre en oeuvre les moyens thérapeutiques appropriés, D’évaluer les résultats des actions menées et rendre compte de sa pratique
  • de construire une relation thérapeutique respectueuse des règles éthiques et déontologiques et garantir la sécurité du patient.

La formation doit permettre de construire onze compétences nécessaires à l’exercice de la masso-kinésithérapie.

4 compétences cœur de métier :

  • Analyser et évaluer sur le plan kinésithérapique une personne, sa situation et élaborer un diagnostic kinésithérapique
  • Concevoir et conduire un projet thérapeutique en masso-kinésithérapie, adapté au patient et à sa situation
  • Concevoir et conduire une démarche de promotion de la santé, d’éducation thérapeutique, de prévention et de dépistage
  • Concevoir, mettre en œuvre et évaluer une séance de masso-kinésithérapie

7 compétences transversales :

  • Etablir et entretenir une relation et une communication dans un contexte d’intervention en masso-kinésithérapie
  • Concevoir et mettre en œuvre une prestation de conseil et d’expertise dans le champ de la masso-kinésithérapie
  • Analyser, évaluer et faire évoluer sa pratique professionnelle
  • Rechercher, traiter et analyser des données professionnelles et scientifiques
  • Gérer ou organiser une structure individuelle ou collective en optimisant les ressources
  • Organiser les activités et coopérer avec les différents acteurs
  • Informer et former les professionnels et les personnes en formation

La formation se déroule sur le principe de l’alternance entre l’enseignement théorique et pratique dispensé à l’IFMK et la formation clinique en stage.

La formation se déroule sur quatre ans en deux cycles.

Il apporte les enseignements scientifiques, méthodologiques et professionnels fondamentaux nécessaires à la compréhension des problèmes de santé et des situations cliniques rencontrées en kinésithérapie.

Les UE sont réparties en trois domaines :
• Enseignements fondamentaux axés sur les sciences biologiques et médicales fondamentales.
• Sciences et ingénierie en kinésithérapie axés sur les bilans, les évaluations et technologies en kinésithérapie.
• Apprentissages et approfondissement axés sur les méthodes de travail, la construction du raisonnement clinique et critique.

À partir du socle de connaissances théoriques et pratiques acquis, il organise le développement des compétences diagnostiques et d’intervention kinésithérapique dans tous les champs d’exercice de la profession.

Les UE sont réparties en trois domaines :
• Enseignements fondamentaux axés sur la sémiologie, la physiopathologie et les pathologies
• Sciences et ingénierie en kinésithérapie axés sur les bilans, évaluations et technologies en kinésithérapie dans les différents champs d’intervention.
• Approfondissement et professionnalisation axé sur la pratique clinique et professionnelle.

La formation à la pratique professionnelle se déroule au cours d’un parcours de stage de 42 semaines réparties tout au long de la formation (UE 11 et 30).
Semestre 1 -> 2 semaines
Semestre 2 -> 4 semaines
Semestre 3 -> 6 semaines
Semestre 4 -> 6 semaines
Semestre 5 -> 6 semaines
Semestre 6 -> 6 semaines
Semestre 7 et 8 -> 12 semaines contigües

Les stages cliniques se déroulent principalement dans les établissements et cabinets libéraux du territoire picto-charentais.

Au cours des stages cliniques les étudiants perçoivent une indemnité journalière de stage (7 € au premier cycle et 12 € au second cycle) ainsi qu’une indemnité de déplacement pour se rendre sur le lieu de stage lorsque celui-ci se situe en dehors de la Communauté d’Agglomération Poitevine.

L’hébergement reste à la charge de l’étudiant.

L’IFMK a obtenu la charte Erasmus + 2021-2027 et offre dans ce cadre la possibilité aux étudiants de réaliser des stages dans différents pays européens. L’IFMK intègre le consortium de la région Poitou-Charentes Erasmus Stage en 2015.

La formation est sanctionnée par l’obtention du diplôme d’État de masseur-kinésithérapeute et l’attribution de 300 ECTS (Equivalent Credits Transfer System) correspondant à la validation de l’intégralité des 32 UE.

Texte réglementaire : arrêté du 2 septembre 2015 relatif au diplôme d’état de masseur-kinésithérapeute.

Les personnes bénéficiant d’une reconnaissance administrative de leur handicap peuvent contacter la responsable de la coordination pédagogique pour mettre en œuvre les aménagements recommandés.

Jannick GRAND : directeur de l’institut de formation

Sylvie COCTON : responsable de la coordination pédagogique

Jean BENIELLI : cadre formateur, responsable d’année

Jean-François CADUE : cadre formateur, responsable d’année

Christian CHATALIC : cadre formateur, responsable d’année

Mathilde MARTY : cadre formateur, responsable d’année

Jérémy NAEL : formateur, chargé d’enseignement

Christelle BOCQUILLON, secrétaire chargée de financement

Catherine GUILBERT, secrétaire chargée des stages