Activités et prises en charge

LE SERVICE D’ACCUEIL DES URGENCES DU CHU DE POITIERS

Le service des urgences a pour vocation de prendre en charge, sans discrimination, tout patient en état de détresse réelle ou ressentie, et ce 24h/24 et 365 jours par an.

Bâtiment Urgences de nuit

Le service des urgences accueille chaque année plus de 40 000 personnes.

Il reçoit en moyenne 120 à 130 patients par jour et traite toutes les urgences (médicales et chirurgicales) de l’adulte.

Les urgences gynécologiques, obstétricales et cardiologiques sont adressées directement dans les services de spécialité ou réorientées vers ces services par le service des urgences.

Afin de ne pas compromettre la prise en charge des « urgences vraies », une organisation par filière de prise en charge a été mise en place.

Première étape : ACCUEIL ET TRI

L’équipe d’accueil : premier maillon dans la chaine de soins

Accueil urgencesLe secteur « Accueil » constitue le passage obligé de toute entrée dans le service des urgences avec la présence d’une infirmière organisatrice de l’accueil (IOA) et d’un agent médico-administratif.

Ce secteur est un élément fondamental dans la gestion des flux entrant.

Après un premier contact avec l’IOA, et après avoir rempli les formalités administratives (indispensables à la consultation ou à l’hospitalisation), le patient est pris en charge par l’IOA qui a un rôle d’évaluation des besoins en soins en fonction du risque potentiel, vital Salle d'attente urgencesou fonctionnel, du patient, et de priorisation à l’appui de la classification infirmière des malades aux urgences.

Cette première étape permet de prioriser les patients et leurs pathologies et de déterminer un temps d’attente maximal toléré pour accéder à une de nos filières de soins (urgence absolue, filière médico-chirurgicale, filière courte, psychiatrie).

 

 

Deuxième étape : ORIENTATION ET PRISE EN CHARGE

À chaque pathologie et gravité, sa filière.

Le service d’accueil des urgences se divise en 3 filières de soins qui sont déterminées par les pathologies et la gravité de la situation.

Ces filières assurent un gain de temps. Il est possible d’être réorienté vers une autre filière si le besoin s’en ressent.

  • la filière courte traite la petite traumatologie et la médecine de consultation,
  • la filière médico-chirurgicale,
  • la filière urgence absolue ou service d’accueil des urgences vitales pour les patients avec des pathologies plus graves.

La filière courte pour traiter les patients ambulatoires

Filière courte urgencesLors d’un audit de la mission d’expertise et d’audit hospitalier (MeaH) réalisé en 2008, il est apparu qu’environ 40% des patients accueillis dans notre service présentaient une  pathologie justifiant une consultation simple associée ou non à des examens complémentaires. Dans l’idée de désengorger le service, une filière courte a été activée.

La filière courte traite la petite traumatologie et les pathologies bénignes qui nécessitent éventuellement des examens rapides (radiographie, test d’urine, ECG, glycémie).

Une infirmière, un interne et un médecin urgentiste y sont dédiés.

La filière médico-chirurgicale pour les soins lourds

Infirmière aux urgencesLe service d’accueil des urgences dispose d’une filière médico-chirurgicale qui prend en charge les patients atteints d’une pathologie nécessitant des soins d’urgence relevant de la médecine ou de la traumatologie, à savoir un examen médical, des soins et des traitements complémentaires (radiologie, biologie…).

Salle d'examen urgences14 salles d’examen, une salle de suture et une salle de soins spécifiques et une salle de plâtres, composent ce secteur «examens et soins» dont l’objectif est de traiter rapidement les problèmes chirurgicaux et/ou médicaux conduisant quasi inévitablement vers l’hospitalisation.

La filière urgence absolue ou service d’accueil des urgences vitales

Chirurgie urgencesLe service d’accueil des urgences vitales (SAUV) prend en charge immédiatement les patients nécessitant des soins d’extrême urgence, avec un accès particulier pour les patients accompagnés par le SMUR ou les pompiers médicalisés (polytraumatisés, état de choc, insuffisance respiratoire aiguë…).

L’accueil des patients graves aux urgences est une priorité et doit se faire sans pénaliser ni être pénalisé par le flux des patients présents aux urgences.

4 salles de déchocage permettent à l’équipe de la SAUV de réaliser les premiers gestes vitaux : examens biologiques et morphologiques, si nécessaire, intubation et manoeuvres de réanimation. La proximité des plateaux techniques (scanner, bloc opératoire) facilite la prise en charge. Une fois les premiers gestes réalisés, les urgentistes contactent les services adéquats pour assurer une prise en charge de qualité (réanimateurs médicaux ou chirurgicaux, chirurgiens…).

L’hospitalisation aux urgences

Chambre urgencesCertains malades ne relèvent pas des services de soins intensifs et de réanimation, ni d’aucune autre spécialité. Cependant, leur état nécessite une surveillance particulière. Pour ce faire, le service des urgences du CHU de Poitiers dispose de 8 boxes dont 3 scopés, et 2 lits dans l’unité d’hospitalisation de courte durée (UHCD).

Ce secteur permet en outre de réaliser des surveillances psycho-sociales en lien avec l’équipe de l’unité d’aide médico-psychologique (UAMP) rattachée au Centre hospitalier Henri Laborit et qui dispose d’une structure individualisée au sein des urgences.
Infirmier urgences
En général, l’UHCD garde les patients pendant 24h au maximum afin de suivre leur évolution.

Ce service est destiné aux patients nécessitant une surveillance rapprochée de quelques heures avant de pouvoir être orientés. Les patients peuvent être hospitalisés dans un service de spécialité ou autorisés à regagner leur domicile.

One thought on “Activités et prises en charge

Les commentaires sont fermés