Le service d’aide médicale urgente (Samu) de la Vienne – Samu 86

Le service d’aide médicale urgente de la Vienne fait partie des 105 SAMU de France.
Sa compétence  s’étend à l’ensemble du département de la Vienne.

Ce service public hospitalier a pour mission de répondre 24h/24 aux demandes d’aide médicale urgente en composant le 15 qui est un numéro de téléphone gratuit.

Le Samu permet d’optimiser les ressources de santé au niveau du département et de favoriser l’égalité d’accès aux soins des populations.

 

LES MISSIONS DU SAMU 86

La régulation des appels d’aide médicale urgente

SamuElle constitue la principale mission opérationnelle et consiste en :

  • une réception et un tri des appels, une écoute médicale permanente 24H/24H ;
  • l’envoi et la coordination des moyens de secours les plus adaptés dans les délais les plus rapides ;
  • la vérification de la disponibilité des lits d’hospitalisation publiques ou privés afin d’orienter d’emblée les patients dans le service le mieux adapté à leur pathologie (recherche des lits) ;
  • l’avertissement du service receveur pour faire préparer l’accueil du patient.


Participation aux différents plans de secours

Le SAMU est partie prenante dans l’élaboration, l’organisation et la mise en place des plans de secours (plan Blanc, plan Novi, plan Orsec) lors des grands rassemblements de foule ou d’accidents impliquant un grand nombre de victimes.

Définition des plans de secours français :

 

Plan rougePLAN NOVI (NOmbreuses Victimes)
Le plan Novi permet de traiter un nombre important de victimes dans un même lieu, et d’organiser les moyens de secours par rapport à cette concentration des victimes.

 

 

Plan blancPLAN BLANC

Le plan Blanc est destiné à pallier l’engorgement des services hospitaliers. Le plan blanc est fréquemment déclenché avec le plan rouge afin de faire face à l’afflux de victimes évacuées par le dispositif plan rouge.

 

 

PLan orsecPLAN ORSEC

Le plan Orsec est destiné à faire face à l’insuffisance des moyens de secours (moyens dépassés).

 

 

 

La formation

Le SAMU 86 est doté d’un CESU (centre d’enseignement des soins d’urgences) permettant d’enseigner les soins d’urgence et de former les médecins, les infirmiers, les ambulanciers lors de cours mêlant théorie et pratique.

 

LES MOYENS DU CENTRE 15

Depuis 2006, le SAMU 86 dispose d’une nouvelle salle de régulation.

Le SAMU dispose :

Camion Samu

  • d’un standard téléphonique autonome ;
  • d’un terminal du système informatique du 18 informant le SAMU de tout départ de VSAV (véhicule de secours aux victimes) ;
  • d’une réseau radio.

 

Le SMUR est composé : 

hélico samu

  • de moyens terrestres :
    • 3 ambulances médicalisées,
    • 1 véhicule léger d’intervention
  • d’un hélicoptère

 

 

 

LA RÉGULATION MÉDICALE DU SAMU

Pub samu

COMMENT APPELER LE  15 ?

Lorsque vous contactez le SAMU, la première personne qui vous répond est un permanencier auxiliaire de régulation médicale (PARM). Son rôle est essentiel car il localise l’appelant et le patient.

Par des questions clés et protocolisées, il détermine le type de demande d’aide médicale urgente ainsi que le degré d’urgence avant de passer ou non l’appel au médecin régulateur.

Dans le même temps, il établit la base du dossier médical de régulation que l’on nomme « Affaire ».

Il prend toutes les coordonnées permettant de localiser la ou les victimes.

Le PARM met ensuite l’appelant en relation avec le médecin régulateur, le dossier informatique lui étant instantanément transmis.
Nous utilisons le logiciel Centaure 15 ®.
Le médecin régulateur pose un certain nombre de questions indispensables pour décider du type de réponse à mettre en oeuvre. Ces questions ne constituent en aucun cas une perte de temps, bien au contraire. Il peut donner un simple conseil, demander à un médecin généraliste d’intervenir, envoyer une ambulance de pompiers, une ambulance privée ou un SMUR.

 

EN RÉSUMÉ, LORSQUE J’APPELLE LE 15

 

J'appelle le 15

QUAND APPELER LE  15 ?

Quand composer le 15 ou le 112 ?

En cas de besoin médical urgent, ou de renseignements d’ordre médical (médecin, dentiste, pharmacien de garde…).

Dans les situations que vous n’estimez pas urgentes, contactez d’abord votre médecin traitant.

Exprimez-vous clairement et calmement auprès de vos interlocuteurs (le PARM et le médecin régulateur).

Le temps que vous passez au téléphone n’est jamais inutile, ne retarde jamais l’intervention et permet la meilleure réponse du SAMU à l’urgence pour laquelle vous l’appelez.

Enfin écoutez attentivement les conseils donnés par le médecin régulateur sur la conduite à tenir avant l’arrivée des secours, ils permettent parfois de sauver une vie.

 

Quand faut-il appeler le 15 sans tarder ?

  • Quand vous êtes en présence d’une personne inconsciente qui n’ouvre pas les yeux spontanément, qui ne réagit pas lorsque vous lui parlez, qui ne vous serre pas la main quand vous le lui demandez…
  • Quand une personne a des difficultés pour respirer : respiration rapide, bruyante s’accompagnant de sueurs, toux, cyanose (coloration bleutée), tendance à l’agitation ou à « l’endormissement », et surtout si cette personne est asthmatique ou cardiaque ou que cela survient lors d’un repas. L’asthme peut tuer en moins d’une heure.
  • Quand une personne ne respire plus.
  • Quand vous vous trouvez en présence de quelqu’un qui saigne : où saigne t-il ? Sait-on pourquoi ? Essayer toujours d’arrêter l’hémorragie en appuyant là où cela saigne.
  • Quand vous vous trouvez en présence d’un brûlé.
  • Quand quelqu’un se plaint d’une douleur dans la poitrine (cela peut être un infarctus et la mort peut survenir rapidement).
  • Quand quelqu’un présente un de ces 6 signes = ACCIDENT VASCULAIRE CEREBRAL :
    • perte de la motricité ou de la force d’un bras, d’une jambe, ou de la totalité d’un côté du corps (hémiplégie) ; atteinte du visage (déviation de la bouche) ;
    • perte de la sensibilité d’un bras, d’une jambe, de la face ou de tout le côté d’un corps ;
    • difficulté soudaine à trouver les mots ou à les exprimer ;
    • trouble soudain de l’équilibre et de la marche ;
    • perte soudaine de la vision d’un oeil ou vision trouble ;
    • maux de tête violents et intenses.

En cas de douleur thoracique

  • Rassurer et allonger ou asseoir la personne (si difficultés respiratoires)
  • Appeler le 15
  • L’empêcher de bouger jusqu’à l’arrivée d’un médecin.

En cas de malaise

  • Allonger la personne, les jambes surélevées
  • Si elle perd connaissance, l’installer sur le côté, couchée en chien de fusil
  • Appeler le 15

En cas de difficultés respiratoires

  • Laisser la personne dans la position où elle est le moins gênée pour respirer, le plus souvent assise
  • Appeler le 15

En cas d’hémorragie

  • Arrêter le saignement en appuyant sur l’endroit qui saigne avec un linge propre
  • Allonger la personne immédiatement
  • Appeler le 15

En cas de coma

  • Allonger la personne sur le côté en chien de fusil
  • Appeler le 15‬

En cas de brûlures

  • Rassurer et refroidir la brûlure en faisant ruisseler de l’eau à 15° sur la peau
  • Appeler le 15 et continuer d’arroser pendant 5 minutes

En cas d’intoxication

  • Ne faites pas boire ni manger la victime
  • N’essayer pas non plus de la faire vomir. Certains produits provoquent des lésions encore plus graves quand l’intoxiqué vomit‬
  • Appeler le 15 en donnant des renseignements sur la nature du produit, la quantité ingérée et l’heure de l’ingestion.

One thought on “Le service d’aide médicale urgente (Samu) de la Vienne – Samu 86

Les commentaires sont fermés