Concours d’entrée

Liste des candidats admis au concours IADE 2017.

Conditions d’admission

  • Être titulaire du diplôme d’État d’infirmier ou de sage-femme
  • Justifier de deux années minimum d’exercice professionnel en équivalent temps plein au 1er janvier de l’année du concours
  • Avoir acquitté les droits d’inscription
  • Réussir les épreuves d’admission

Peuvent être admis en formation dans la limite de 5 % de la capacité d’accueil de l’école :

  • Les titulaires du diplôme d’Etat de sage-femme,
  • Les étudiants ayant validé la 3e année du 2e cycle des études médicales,
  • Les titulaires d’un diplôme d’Etat d’infirmier et d’un diplôme reconnu au grade de master.

Ces candidats sont dispensés des épreuves d’admission. Ils sont sélectionnés sur dossier et entretien par le jury d’admission.

 

Calendrier

Clôture des inscriptions : 31 mars 2017 (cachet de la poste faisant foi).

Épreuve écrite d’admissibilité : 2 mai 2017.

Épreuve orale d’admission : 3 mai 2017.

 

Préparation au concours d’entrée

Fiche de la formation continue.

 

Dossier d’inscription

Retrait du dossier d’inscription à partir du 14 novembre 2016 par téléphone auprès du secrétariat de l’école (05.49.44.37.78) ou par courriel (iade.secretariat@chu-poitiers.fr).

 

Les candidats déposent à l’école, un dossier comprenant les pièces suivantes :

  • Une demande écrite de participation aux épreuves,
  • Un curriculum vitae,
  • Une copie de la carte d’identité,
  • La fiche de renseignements candidat complétée,
  • Une copie des titres, diplômes ou certificats,
  • Un état des services avec justificatifs de l’ensemble de la carrière d’infirmier diplômé d’Etat ou de sage-femme diplômée d’Etat, attestant un exercice professionnel équivalent temps plein à vingt-quatre mois minimum au 1er janvier de l’année du concours,
  • Pour les infirmiers diplômés d’État et les sages-femmes diplômé(e)s d’État exerçant leur activité dans le secteur libéral, en plus du curriculum vitae détaillé, un certificat d’identification établi par la ou les caisses primaires d’assurance maladie du secteur de leur exercice et une attestation d’inscription au rôle de la patente ou de la taxe professionnelle pour la période correspondant à leur exercice établi par les services fiscaux de leur lieu d’exercice, et de tout autre document permettant de justifier des modes d’exercice et des acquis professionnels postérieurs à l’obtention du diplôme d’État d’infirmier ou de sage-femme,
  • Un certificat médical attestant que le candidat a subi les vaccinations obligatoires en France, conformément à la règlementation en vigueur fixant les conditions d’immunisation des professionnels de santé en France,
  • Deux photos d’identité,
  • Deux chèques libellés à l’ordre du Trésor public (voir détails ci-dessous « Coût du concours »).

 

Coût du concours

Droit d’inscription au concours d’entrée écrit (admissibilité) 2017 : 101 euros.

Frais de l’épreuve oral (admission) : 45 euros (encaissé uniquement en cas de participation à l’épreuve d’admission).

 

Les épreuves d’admission

                   Épreuve écrite et anonyme d’admissibilité (durée : 2h)

Cette épreuve permet d’évaluer les connaissances professionnelles, scientifiques et rédactionnelles du candidat en référence au programme de formation du diplôme d’Etat d’infirmier.

Sont déclarés admissibles les candidats ayant obtenu une note supérieure ou égale à la moyenne.

 

                   Épreuve orale d’admission

Cette épreuve consiste en un exposé-discussion avec le jury sur un sujet d’ordre professionnel permettant d’apprécier les capacités du candidat :

  • à décliner un raisonnement clinique et à gérer une situation de soins,
  • à analyser les compétences développées au cours de son expérience professionnelle,
  • à exposer son projet professionnel,
  • à suivre la formation.

Une note au moins égale à la moyenne est exigée.

Sont déclarés admis, les candidats les mieux classés dans la limite des places figurant dans l’autorisation de l’école, sous réserve que le total des notes obtenues aux épreuves de sélection soit égal ou supérieur à la moyenne.

 

Résultats du concours

 

Candidats admis sur la liste principale : que faire ?

Candidats employés dans un établissement de santé public :

  • Informer la direction des ressources humaines et/ou la direction des soins infirmiers de votre établissement employeur de votre réussite au concours.
  • Demander une possibilité de prise en charge financière par le biais de la promotion professionnelle (versement des salaires et prise en charge des frais de formation). En contrepartie, un engagement de servir de trois à cinq ans sera contractualisé avec l’établissement employeur.
    www.anfh.fr
  • Confirmer par écrit votre entrée à l’école pour l’année du concours avec un justificatif de prise en charge.

 

Candidats employés dans un établissement de santé privé ou pour une agence d’intérim :

  • Informer la direction des ressources humaines et/ou la direction des soins infirmiers de votre établissement employeur de votre réussite au concours et envisager les possibilités de prise en charge financière (congé individuel de formation).
  • Démarcher des organismes de financements de formation privés (Fongecif, Promofaf, Multifaf, FAF.TT…) ou autres organismes (Pôle emploi, conseil régional, conseil général…) qui peuvent prendre en charge tout ou partie des frais de formation.
  • Confirmer par écrit votre entrée à l’école pour l’année du concours avec un justificatif de prise en charge.

 

Candidats admis sur la liste complémentaire : que faire ?

En cas de désistements de candidats reçus sur la liste principale et dans la limite des places disponibles, l’école informe le candidat au plus tôt, des possibilités qui s’offrent à lui pour bénéficier d’un reclassement plus favorable.

L’admission définitive sera confirmée par l’école, par courrier. Le candidat effectuera les démarches citées ci-dessus.

 

En cas de refus de prise en charge :

Rentrée de l’année du concours :

Pour les candidats de la fonction publique hospitalière, demander une disponibilité. Le candidat ne perçoit plus de salaire et les frais de formation sont à sa charge.

 

Report d’entrée en formation :

Demander un report de formation d’un an, non renouvelable, auprès du directeur de l’école avec un justificatif de non prise en charge.

Voir Coûts de la formation dans l’onglet Formation.

 

Pour tout complément de dossier (financement…), vous pouvez contacter le secrétariat de l’école IADE au 05 49 44 37 78.