Modalités d’accès au diplôme

Au regard de l’arrêté du 19 juillet 2019 relatif à la formation conduisant au diplôme d’assistant de régulation médicale, le diplôme d’ARM peut être obtenu selon diverses modalités :

Le diplôme d’ARM peut être obtenu par la voie de la formation initiale ou celle de la formation professionnelle continue :

  • Formation initiale : elle s’adresse aux personnes n’ayant jamais exercé de profession et qui souhaitent acquérir un diplôme pour entrer dans la vie professionnelle. Les élèves suivent l’intégralité de la formation (cursus complet).
  • Formation professionnelle continue : elle s’adresse aux personnes ayant déjà exercé une profession et qui souhaitent acquérir d’autres compétences pour se perfectionner, retrouver un emploi ou encore changer d’emploi. Certains élèves peuvent être dispensés de certains enseignements théoriques et pratiques au titre de passerelles inter professionnelles (cursus partiel). Voir page « Sélection et tarifs »

Les personnes justifiant d’au-moins un an d’expérience (continue ou discontinue) dans une activité de traitement d’appels d’urgence peuvent valider leurs compétences par VAE.

Pour cela :

  • Adresser au CFARM une demande de recevabilité de VAE appelée livret 1, constitué d’un imprimé CERFA et des attestations d’activités salariées. (Frais d’inscription à la VAE : 100 €)
  • En cas de décision favorable, remettre au CFARM le livret 2 de présentation de vos acquis de l’expérience.
  • L’évaluation des compétences acquises et non acquises par le candidat est assurée par un jury organisé par le CFARM, sur la base du dossier complet renseigné par le candidat et d’un entretien d’une durée d’une heure portant sur les activités réalisées lors de son parcours professionnel. Cette évaluation, porte sur l’ensemble des compétences requises pour l’obtention du diplôme d’assistant de régulation médicale. A l’issue de l’évaluation, le jury propose la validation partielle ou totale des blocs de compétences.
  • En cas de validation partielle, au vu des compétences restant à valider, des modules d’enseignement à suivre sont notifiés.

Attention, des dispositions transitoires accordent des modalités spécifiques de validation des acquis aux personnes occupant un emploi de permanencier auxiliaire de régulation médicale ou d’assistant de régulation médicale ou faisant fonction d’assistant de régulation médicale, au 21 juillet 2019, date de publication de l’arrêté, dans un centre de réception et de régulation des appels d’un service d’aide médicale urgente.

Ce dispositif transitoire prévoit :

  • Réalisation d’un entretien de positionnement des compétences au sein de l’établissement de santé employeur, effectué par le cadre de santé du SAMU où travaille l’agent
  • Formalisation des compétences acquises et des compétences à développer dans le livret de positionnement
  • Organisation d’un parcours individualisé de formation à suivre par l’agent au regard des compétences identifiées comme non acquises. (Financement de ce parcours de formation à voir avec le service de formation continue de l’établissement employeur).
  • Transmission au CFARM de ce livret de positionnement des compétences, complété et accompagné le cas échéant des justificatifs des formations suivies, pour inscription du candidat et présentation au jury d’évaluation (Frais d’inscription au jury : 300 €).
  • Évaluation des compétences en situation professionnelle par un jury (2h) qui propose la validation partielle ou totale des blocs de compétences.
  • Transmission des propositions du jury d’évaluation et du dossier du candidat pour validation par le jury de certification.

Pour plus d’informations, voir le site du ministère .