Enseignement : les nouveaux internes ont fait le plein d’information

La rentrée des nouveaux internes a eu lieu ce jeudi 2 novembre, au CHU de Poitiers. Plus de 150 internes ont découvert l’établissement pour la première fois. Parmi eux, on compte 73 nouveaux internes, une dizaine d’internes en pharmacie, et une cinquantaine d’internes en médecine générale ayant déjà eu des fonctions d’internes au sein des établissements périphériques de la région Poitou-Charentes, mais venant pour la première fois au CHU.

Ces nouveaux venus ont donc fait le choix d’effectuer leur internat au sein de la subdivision de Poitiers suite aux épreuves classantes nationales qui se sont déroulées au mois de juin dernier. Ils ont été accueillis par Jean-Pierre Dewitte, directeur général du CHU, le professeur Bertrand Debaene, président de la commission médicale d’établissement, le professeur Pascal Roblot, doyen de la faculté de médecine et de pharmacie de l’université de Poitiers, ainsi que par Rémi Domart et Romain Lesbazeilles, président et vice-président du syndicat des internes.

Après les avoir félicités, Jean-Pierre Dewitte a présenté l’établissement aux internes : « Nous avons un CHU de taille moyenne, doté des meilleurs équipements technologiques et de bâtiments innovants, qui répond à des filières de soins complètes, en particulier en gynéco-obstétrique, médecine, chirurgie et gériatrie. Par ailleurs, nous portons une attention particulière aux activités de recherche. » Il a rappelé les règles de déontologie de l’établissement, les droits et les devoirs de chacun, et a insisté sur le respect des patients, des familles et des collègues au sein des services. Et Jean-Pierre Dewitte de conclure : « Je vous encourage à travailler ensemble, à échanger et à communiquer, et, à tous, à ne pas hésiter à se tourner vers des activités de recherche lors de leur cursus de formation. »

Le Pr Bertrand Debaene a davantage mis l’accent sur les responsabilités et l’implication de chacun dans sa formation, mais aussi dans le respect du secret professionnel. Il a également évoqué le temps de travail des internes, son organisation, ainsi que celle des gardes et des astreintes.

Informations pratiques
Le Pr Pascal Roblot a, quant à lui, souhaité beaucoup de passion aux internes dans leur cursus de formation, rappelant à son tour l’importance du travail à fournir et la mise en application des compétences acquises. Il a informé les internes des nombreux moyens mis à leur disposition au sein de l’université et du CHU pour les aider à réussir. Il encourage à profiter pleinement de tous ces équipements informatiques et de communication qui représentent un avantage certain sur les anciennes générations.

À la suite des discours d’accueil, les internes ont reçu de nombreuses informations pratiques concernant leur nouveau lieu de travail, notamment sur l’organisation et l’attribution des parkings, dans le cadre du nouveau plan de stationnement. Différentes interventions ont été prévues concernant la permanence de soins, les relations aux patients, la gestion des risques, la radioprotection, la santé au travail ou encore les différents systèmes informatiques.

Le Pr France Roblot, cheffe du service de médecine interne, maladies infectieuses et tropicales, est intervenu sur le bon usage des anti-infectieux, le Dr Imane Saleh, médecin coordonnateur, est venu parler des prescription d’hospitalisation à domicile (HAD), le Pr Pierre Richer, du service de chirurgie viscérale, a évoqué l’annonce d’une mauvaise nouvelle aux patients ou à leur famille, et Mathieu Bay, chef du service de la pharmacie, a mis l’accent sur l’importance et la qualité de la prescription. Les internes, particulièrement assidus, se lancent donc dans cette formation qui durera trois ans pour ceux se destinant à la médecine générale et quatre à cinq ans pour ceux souhaitant se spécialiser.