Recherche paramédicale – projet 2 : réduire l’anxiété en réanimation

Le projet de recherche paramédicale Réa'Relax, initié par Anthony Lamy, aide-soignant dans le service de réanimation chirurgie cardiaque, et porté par Aurélie Girault, coordonnateur paramédical de projets de recherche et infirmière de liaison en réanimation de chirurgie cardio-thoracique et vasculaire, fait partie des 4 projets présentés par le CHU de Poitiers dans le cadre de l’appel à projet du groupement interrégional clinique et d’innovation sud-ouest outre-mer hospitalier (GIRCI SOHO : Nouvelle Aquitaine – Occitanie – DOM-TOM) à avoir été sélectionnés.

Le projet Réa’Relax (impact de l’association musique et lumières relaxantes sur l’anxiété du patient en post opératoire d’une chirurgie cardiaque en service de réanimation : étude pilote randomisée) a pour but de mettre en place des moments de détente avec l’utilisation de lumière et de musique douces auprès des patients en post opératoire d’une chirurgie cardiaque, afin de diminuer l’anxiété, la douleur et l’apparition du delirium (18% des patients présentent un delirium après une chirurgie cardiaque). Ce projet est soutenu par le Docteur Thomas Kerforne, chef du service de la réanimation de chirurgie cardio-thoracique et vasculaire dans lequel se passera cette étude.

Le projet a été initié par Anthony Lamy, aide-soignant dans le service de réanimation chirurgie cardiaque. Un aide-soignant ne pouvant pas être investigateur d’un projet de recherche paramédicale, Aurélie Girault a donc porté ce projet et l’a déposé.

Le projet consiste en l’installation d’un dispositif constitué d’une colonne à bulles lumineuses, d’un projecteur de lumière dans la chambre de réanimation. La musique sera choisie par le patient parmi un panel proposé. L’environnement sera adapté à cette séance de détente en diminuant les stimulii au maximum et en veillant à maintenir un haut niveau de surveillance pour la sécurité du patient.

Le patient pourra bénéficier de cette séance de 30 minutes dès le lendemain de l’intervention, jusqu’à sa sortie de réanimation ou J5 post opératoire maximum.

A la sortie du patient du centre hospitalier, la durée moyenne de séjour dans les différents service et totale sera calculée, afin d’évaluer si cette prise en charge peut avoir un impact sur cette donnée.

Cette étude sera présentée aux patients lors de la consultation d’anesthésie pré opératoire. Les patients qui auront donné au préalable leur accord pour cette étude seront répartis de manière aléatoire sur 2 bras : prise en charge habituelle ou prise en charge innovante avec la séance de détente associant lumière et musique douces.

110 patients seront inclus, sur une durée de 12 mois.