Coopération internationale : le monde entier vient au CHU de Poitiers

Coopération internationale : le monde entier vient au CHU de Poitiers

Echanges et conventions avec des régions ou hôpitaux espagnols, chinois, argentins, tchadiens, libanais… La direction de la coopération internationale du CHU de Poitiers ne chôme pas. Ces derniers mois, pas moins de quatre délégations se sont rendues au CHU. Tour d’horizon de ces rencontres…

Le CHU affirme son ouverture vers le Sud

En témoignage de la qualité de la coopération internationale entre le CHU et la Faculté des sciences de la santé de Grenade, Antonio Munoz, son doyen, a remis à Jean-Pierre Dewitte, directeur général du CHU, un trophée valorisant le CHU comme centre collaborateur dans la formation pratique des élèves de cette faculté.
En témoignage de la qualité de la coopération internationale entre le CHU et la Faculté des sciences de la santé de Grenade, Antonio Munoz, son doyen, a remis à Jean-Pierre Dewitte, directeur général du CHU, un trophée valorisant le CHU comme centre collaborateur dans la formation pratique des élèves de cette faculté.

Le doyen de la Faculté des sciences de la santé de Grenade, en Espagne, Antonio Munoz, et le vice-doyen, Gérald Valenza, sont venus les 27 et 28 mars derniers au CHU pour dresser le bilan du partenariat avec le CHU et construire les axes de coopération internationale future

Le premier axe de coopération : la formation paramédicale, avec la rencontre de Dominique Bourgeon, coordonnateur des instituts de formation du CHU de Poitiers et des directeurs des autres instituts de formation.

Depuis 2013, l’Institut de formation en soins infirmiers a ouvert la voie, avec des échanges Erasmus avec la Faculté des sciences de la santé de Grenade : à ce jour, une étudiante infirmière de Poitiers a été accueillie pour deux mois à Grenade et cinq étudiants espagnols sont venus à Poitiers pour des stages de six mois.

Les différents acteurs ont marqué leur volonté de poursuivre le partenariat avec l’accueil de deux étudiants infirmiers par an et par école. De plus, les échanges Erasmus vont être élargis aux cursus de formation des kinésithérapeutes et des ergothérapeutes, à partir de 2018 avec l’accueil d’étudiants espagnols à Poitiers et, à partir de 2019, l’envoi d’étudiants français à Grenade.

Valoriser nos parcours de formations lors de conférences en Espagne
Des cours de formation continue sont organisés à Mojàcar, près d’Almeria, dans le sud de l’Espagne, à destination de tous les étudiants des sciences de la santé d’Espagne. Ce séminaire, organisé en avril et mai, accueille chaque année, plus de 8000 professionnels en formation continue dans des disciplines variées.

Pour compléter les échanges d’étudiants en santé, des cadres formateurs des instituts de santé du CHU de Poitiers pourront participer au séminaire de Mojacar afin d’intervenir sur des thématiques telles que les soins palliatifs, la technique McKenzie en kinésithérapie. Une belle manière de valoriser le savoir-faire du CHU.

Un autre axe important de coopération internationale : la recherche paramédicale
Le CHU a sollicité la Faculté des sciences de la santé de Grenade, dont huit groupes de recherche pluridisciplinaires publient dans des revues de renommée internationale, pour un appui à la fois méthodologique et organisationnel, mais aussi pour développer des axes de coopération en recherche paramédicale, en lien étroit avec la coordination générale des soins et la direction de la recherche.

Le troisième axe de coopération internationale : l’accueil de personnel paramédical nouvellement diplômé
Une problématique distincte existe actuellement dans nos deux pays : l’université de Grenade forme un nombre de kinésithérapeutes supérieur aux possibilités d’emploi du marché du travail alors que le CHU de Poitiers peut connaître des difficultés de recrutement de kinésithérapeutes, notamment sur le site de Montmorillon.

Le souhait est d’inscrire le CHU de Poitiers dans un parcours d’intégration pour les jeunes diplômés espagnols, comme c’est déjà le cas avec l’Allemagne ou l’Angleterre. Deux jeunes kinésithérapeutes espagnols nouvellement diplômés viennent d’être recrutés au pôle de Montmorillon.

De gauche à droite : Cecile Beneux, directrice de la coopération internationale au CHU, le vice-doyen, Gérald Valenza, la Faculté des sciences de la santé de Grenade, en Espagne, Jean-Pierre Dewitte, directeur général du CHU, et Antonio Munoz, doyen de la Faculté des sciences de la santé de Grenade.
De gauche à droite : Cecile Beneux, directrice de la coopération internationale au CHU, le vice-doyen, Gérald Valenza, la Faculté des sciences de la santé de Grenade, en Espagne, Jean-Pierre Dewitte, directeur général du CHU, et Antonio Munoz, doyen de la Faculté des sciences de la santé de Grenade.

 

Symposium franco-chinois : le rendez- vous de l’amitié franco-chinoise

Litre l’article  « Coopération franco-chinoise : des échanges toujours aussi enrichissants »

 

Une sainte rencontre libanaise au CHU de Poitiers

De gauche à droite : Jean-Pierre Dewitte, directeur général du CHU, sœur Marie-Marguerite Kiwan, doyenne de la Faculté de la santé de l’Université Sainte-Famille de Beyrouth, au Liban, et sœur Hilda Chelala, rectrice de cette même université.
De gauche à droite : Jean-Pierre Dewitte, directeur général du CHU, sœur Marie-Marguerite Kiwan, doyenne de la Faculté de la santé de l’Université Sainte-Famille de Beyrouth, au Liban, et sœur Hilda Chelala, rectrice de cette même université.

Le 7 juin dernier, sœur Hilda Chelala, rectrice de l’Université Sainte-Famille de Beyrouth, au Liban, est venue au CHU de Poitiers, accompagnée de sœur Marie-Marguerite Kiwan, doyenne de la Faculté de la santé de cette même université. Quelle surprise de découvrir au détour des longs couloirs de l’hôpital, les deux religieuses en visite au CHU !

Une rencontre avec Dominique Bourgeon, coordonnateur des instituts de formation, et Claire Malka, directrice de l’Institut de formation en soins infirmiers, a permis de fixer de nouveaux axes de coopération pour les cinq prochaines années.  Ces axes ont d’ailleurs été consignés dans une convention de coopération entre les deux institutions, signée par Jean-Pierre Dewitte, directeur général du CHU et sœur Chelala.

Ces accords prévoient :

  • Des échanges d’étudiants infirmiers en France et au Liban selon les procédures de stage de chaque institut
  • Une participation des enseignants des instituts de Poitiers à un colloque international au Liban organisé par l’Université Sainte-Famille en mars 2018 sur une thématique définie conjointement.

 

Dynamiques et ferventes ambassadrices de leur université, « geeks » convaincues, les deux religieuses n’ont pas hésité à communiquer sur les réseaux sociaux leur venue à Poitiers. Enchantées de leur rapide passage à Poitiers, elles ont même pris un selfie sur le quai de la gare pour immortaliser leur venue en terre poitevine…

Sœur Hilda Chelala, Cecile Beneux, directrice de la coopération internationale au CHU, et sœur Marie-Marguerite Kiwan, postent des photos sur les réseaux sociaux en attendant leur train sur le quai de la gare de Poitiers.
Sœur Hilda Chelala, Cecile Beneux, directrice de la coopération internationale au CHU, et sœur Marie-Marguerite Kiwan postent des photos sur les réseaux sociaux en attendant leur train sur le quai de la gare de Poitiers.

 

Les Andes argentines au CHU de Poitiers

Le Dr Pablo Jure, directeur du Same 107 au ministère de la santé de Jujuy, et Jean-Yves Lardeur, praticien hospitalier service Urgence Samu-Smur CHU de Poitiers.

Le 22 juin dernier, le CHU a accueilli une délégation argentine, dans le cadre de la coopération internationale qui existe entre le conseil départemental de la Vienne et le gouvernement de Jujuy, une province située au nord-est de l’Argentine, au pied des Andes, à environ 1 340 km de Buenos Aires et à 1 300 m d’altitude.

En 2015, deux médecins de l’hôpital de San Roque ont été accueillis au CHU pendant un mois : un médecin infectiologue et un médecin urgentiste, le Dr Pablo Jure, responsable du Samu de la province de Jujuy.

C’est sur la thématique des urgences hospitalières et pré-hospitalière que la coopération internationale a tout particulièrement porté ses fruits. En effet, depuis sa venue au CHU, le Dr Pablo Jure a été nommé directeur provincial des urgences et du Same (le Samu argentin) auprès du ministre de la santé de la province. Il a pu faire part de son retour d’expérience et proposer des évolutions concrètes dans la prise en charge des urgences, dans une province qui connaît des conditions géographiques et climatiques extrêmes, où l’ont pratique une « médecine d’altitude » dans des situations d’isolement extrême (plus de 4 200 m d’altitude).

L’organisation du Same est la copie fidèle du schéma français. Un hélicoptère a été acheté par le ministère de la santé de Jujuy, permettant des évacuations sanitaires héliportées dans les zones reculées de la province, et des ambulances du Same ont été aménagées en tenant compte du modèle poitevin.

Fort du succès de l’organisation des urgences au CHU de Poitiers exporté à l’international, le ministère de la santé de Jujuy a décidé de poursuivre le travail avec l’établissement sur la thématique des urgences hospitalières et pré-hospitalières. Ainsi, une réflexion est en cours pour organiser une mission de professionnels de santé du CHU en Argentine pour le début de l’année 2018.

Signature de convention hospitalière internationale entre le CHU et le ministère de la santé de Jujuy en Argentine (de gauche à droite) : Dr Pablo Jure, directeur du Same 107 au ministère de la santé de Jujuy et consultant en médecine d’urgence auprès du ministre, Séverine Masson, directrice générale adjointe CHU de Poitiers, Jean-Yves Lardeur, praticien hospitalier service Urgence Samu-Smur CHU de Poitiers, Guillaume de Russé, président délégué du conseil département 86, chargé des relations extérieures, des grands projets et des fonds européens, et Javier Santander en charge de la coopération décentralisée de l'ambassade d'Argentine à Paris.
Signature de convention hospitalière internationale entre le CHU et le ministère de la santé de Jujuy en Argentine (de gauche à droite) : Jean-Yves Lardeur, praticien hospitalier service Urgence Samu-Smur CHU de Poitiers, le Dr Pablo Jure, directeur du Same 107 au ministère de la santé de Jujuy, Guillaume de Russé, président délégué du conseil département de la Vienne, Séverine Masson, directrice générale adjointe CHU de Poitiers, et Javier Santander en charge de la coopération décentralisée de l’ambassade d’Argentine à Paris.